Faut pas croire : il n’y a pas que nos pouces opposables qui nous différencient de la plus insignifiante des bactéries.

Que ça soit sage ou pas, l’Homme (et le Femme aussi, z’ont peut être un cerveau plus petit en moyenne, elles aussi ont des pouces, tout aussi opposables), l’Homme disais-je donc, moi y compris, à cette fâcheuse tendance à avoir une mémoire féroce.

Et si, avec le temps, cette mémoire fait souvent muter le jeune et dynamique post-adolescent vers ce vieux crouton lourdement radoteur, on lui doit aussi ce vague souvenir, même une demi-décennie plus tard, de cette personne un peu (trop) dérangée qui vous promettait via SMS (sic) qu’un jour ou l’autre, elle se fera un plaisir certain de vous égorger…

Alors forcément quand cette même personne, dans un ridicule élan auto-absolutoire, vous offre de passer à la suite, la main gauche tendue, la droite sur le coeur, et des lames de rasoir entre les orteils, votre mémoire joue son rôle : vous vous souvenez et êtes soudainement pris d’une crise de fou-rire à vous péter les côtes !

Ahhh quand même, je suis vraiment content d’avoir des pouces (ben si quand même, c’est cool les pouces) et de la mémoire (ouais c’est ca le truc important la). C’est tellement utile de se souvenir et, par conséquent, de ne pas répondre aux emails de 3 lignes d’un fou revenant du passé.

 

1 commentaire

RSS:  Feed des commentaires
  • 1
    Gravatars

    Fabrice Martin,    

    Cher compatriote,
    C’est avec plaisir que je découvre votre sympathique blog, étant moi-même un
    Français expatrié.
    Je me permets de laisser un petit commentaire pour vous faire découvrir des
    actions en faveur de la préservation de l’identité française.
    Nous sommes, vous et moi, à notre niveau, les représentants de la France à
    l’étranger et, d’une certaine manière, son image et son esprit. Alors pourquoi
    ne pas être également sa voix ? Cette voix c’est la vôtre, la mienne, la nôtre,
    celle de la raison.
    Une voix faite pour clamer haut et fort notre attachement à notre pays.
    Par nature, nous, les expatriés, sommes ouverts sur le monde, nous découvrons
    d’autres cultures, d’autres civilisations, nous avons une vision du monde
    souvent bien différente de nos compatriotes de l’hexagone. Nous respectons la
    loi, les coutumes et les rites des pays qui nous accueillent, nous n’y imposons
    pas notre mode de vie , nos traditions ou notre religion.
    Nous n’avons comme revendication légitime que celle de vivre en symbiose avec le
    pays qui nous héberge.
    Alors, cher compatriote, comment supporter plus longtemps la régression de la
    France, la perte de son identité et de ses valeurs ?
    Allons nous rester amorphes, les paupières closes, la mine basse, sans réagir ?
    Hé bien non ! Il n’est pas trop tard pour agir. Votre voix, additionnée à
    d’autres voix, peut tout changer.
    Les ACTIONS SITA sont là pour le démontrer.
    Vous pouvez simplement participer aux ACTIONS SITA, ou créer un blog d’ACTIONS
    SITA et rejoindre notre petit groupe, qui monte, qui monte, qui monte…

    Tapez simplement ACTIONS SITA sur google, vous verrez.

    ACTIONS SITA est un mouvement apolitique, à but non lucratif, ayant pour base la
    totale indépendance de chaque participant.

    Cher compatriote, vous êtes et serez toujours le bienvenu parmi les membres
    d’ACTIONS SITA.

    Un Français expatrié au Japon
    Fabrice Martin

    Pour plus de détails, afin de participer ou de lancer vos propres actions :
    martinfabricejp@yahoo.co.jp

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,