La langues anglaise parle de Workaholism… Etrangement (ou pas) la langue française n’a pas d’équivalent…

Mais avec un peu de persévérance, j’arrive enfin à voir les choses avancer. Mes schizophrénies prennent enfin une forme que je ne déteste pas radicalement à la relecture. Ensuite, une trop longtemps repoussée nouvelle version d’Extended Live Archive devrait enfin fixer les soucis des utilisateurs d’Opera. Et si le projet n’est pas à l’abandon, il va sans doute entrer un mode de semi-sommeil pour un temps.

Et puis bien sûr, il y a ces projets de trop grande envergure qui n’ont toujours pas quitté le nid pour partir à la conquête du monde mais qui me prennent la majeure partie de mon temps depuis des mois. Parce qu’ils sont nés de soirées passées à réinventer le petit monde qu’est le mien et parce que, pendant ce genre de soirées, on a toujours tendance à planer à 36000 pieds, sans réellement se soucier de la faisabilité de l’ensemble au départ, le challenge qu’est leur accouchement me semble souvent irréalisable. Pourtant, sans dévoiler l’indévoilable, ces dernières semaines se sont révélées être pour le moins porteuses d’un nouveau souffle.

La motivation, c’est, sans doute pas seulement pour moi, une sorte de montagne russe perpétuelle. Et ce que j’adore dans cette phase montante de ce yoyo psychologique, c’est cette impression d’inertie globale qu’elle apporte avec elle. A l’impression d’avancer moins vite qu’une limasse tétraplégique un jour, succède cette énergie grandissante à mesure que la chose s’accélère…

It’s been a hard day’s night… Une qui n’a, une fois n’est pas coutume, pas amené avec elle le sommeil nécessaire que j’aurais du prendre… Mais aussi une qui, jusqu’à cinq heures et des poussières, aura sans doute plus contribué à rechargé mes batteries qu’à casser 4 pattes à un mollusque

 

2 commentaires

RSS:  Feed des commentaires
  • 1
    Gravatars

    Claudio,    

    bonjour je suis desolé [... Effacé par le maître de maison / Edited out by your truly]

  • 2
    Gravatars

    Arno,    

    CommentSpam… Hum… Que se soit sous une forme ou une autre, ca aura toujours la caractéristique commune de m’agacer au plus au point. Edité donc…

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,