Moussaoui : le procureur voulait le faire passer pour un participant activement impliqué dans les attentats du 11 septembre, bien que le terroriste français est été arrêté par le FBI en août 2001. Et puisqu’il voulait réclamer la peine de mort, il a tout fait pour s’assurer que le juge allait suivre ses recommandation.

Moussaoui: prosecutors wanted to make him look like an active player in the 9/11 attacks, though the french terrorist had been in FBI custody since august 2001. And since they wanted to seek the death-penalty, they did all they could to ensure the judge would follow their arguments.

Alors, pour “bien faire”, le procureur et son équipe ont cru bon de formuler de fausses accusations et de sussurrer aux oreilles des témoins qu’ils allaient appeler à la barre les bonnes réponses aux questions que la juge Brinkema ne manquerait pas de poser. Le résultat est simple : la juge vient de disqualifier les témoins en question (pour la plupart liés à la formation de pilote suivie par Moussaoui). Et le procureur de conclure :

So, to “do it right”, the lead prosecutor and his team though it would be OK to put together some faulty accusations and to wisper to the ears of the witnesses they would call to the stand the right answers to the questions Judge Brinkema would undoubtly ask. The result is simple: the judge just disqualified those witnesses (most of them being liked to the fluing class Moussaoui attended). And the prosecution to conclude:

We don’t know whether it is worth us proceeding at all, candidly, under the ruling [the judge] made today, [...] because [...], frankly, I think that there’s no point for us to go forward.
U.S. Attorney Rob Spencer, to Judge Leonie Brinkema over the phone, via USA Today

Ou, en fromages-beret-baguette, “Nous ne savons pas se cela vaut la peine de continuer le procès, aux vues de la décision prise [par le juge] aujoud’hui, [...] parce que [...] honnêtement, je pense il n’y a aucun intérêt pour nous à continuer”

Tout ca me laisse comme un gout un peu amère, réllement dérangeant. Pourtant je n’arrive pas à savoir ce qui m’ennuie le plus : le fait que le terroriste pourrait être jugé à moitié, pour un vice de procedure ou que la justice américaine semble aussi propre et honnète que leur système électoral.

All this has a quite bitter taste, really disturbing. However, I can’t quite figure out if what bothers me most is the fact a terrorist could have a half-trial, for some weird process irregularities or the fact that american justice seems to be as clean and honest as american electoral processes.

 

Laisser un commentaire

RSS:  Feed des commentaires

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,