Koko est une personnalité fort célèbre dans la baie. Cette femelle gorille de 150kg possède ce talent particulier de parler le langage des signes. Du haut de ses 33 ans, elle maîtrise environ un millier de mots.

2 anciennes soigneuses de Koko viennent de signer un arrangement à l’amiable avec la Gorilla Foundation qui s’occupe de la bête au zoo de San Francisco. Sur quoi portait le procès ainsi évité ? Sur un cas d’harcelement sexuel un peu particulier puisque Nancy Alperin et Kendra Keller prétendent avoir été mises à la porte pour avoir refusé de montrer leur poitrine à la gorille… Ne vous frotter pas les yeux, vous avez bien lu.

Francine “Penny” Patterson, un PhD en psychologie de Stanford, qui étudie Koko depuis la fin des années 70, aurait fait pression sur les deux soigneuses en leur expliquant que si elles “refusaient de se soumettre au fétiche pour les tétons de Koko, leur emploi à la Gorilla Foundation souffrirait”.

C’est aussi ça les USA : d’un coté vous avez les défenseurs de la bonne morale qui se battent, jour après jour, pour assurer la protection des plus jeunes face cette sexualité dégoulinante que notre société moderne tente de leur montrer à travers le petit écran.

Et de l’autre, vous avez ce royaume de dépravation, de libertinage hérétique, berceau de tout les mouvements immoraux, des beatniks aux anti-Bush pacifistes, qu’est San Francisco.

Et une fois de plus, prouvant, s’il en était besoin, son progressisme sans faille, la baie de SF est allé encore plus loin…

Réfléchissez deux minutes… Vous venez de lire un truc sur une gorille lesbienne, plurigamme, ouvertement perverse au point de réclamer de nouveaux tétons, autres que ceux de sa compagne de 30 ans et sur le procès pour harcélement sexuel zoophile qu’elle a engendré…

Qui a dit que la Silicon Valley n’arrivait plus à innover ?

 

2 commentaires

RSS:  Feed des commentaires
  • 1
    Gravatars

    sandrine,    

    Cote est et cote ouest, un monde nous separe…

  • 2
    Gravatars

    Arno,    

    Pourquoi ? Les pingouins gay du zoo de central park d’un des derniers Will & Grace n’existent pas ? La télévision nous aurait-elle encore menti ?

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,