A lire : SHM – Avant Propos

WASHINGTON (SICE) – Aujourd’hui, un peu avant 13h, heure locale, Albert Wilson Graham, président du gouvernement fédéral des Etats-Unis d’Amérique, est mort.

C’est vers 12h30, sur le parvis du Sénat, où le Président Graham devait présenter son rapport quotidien sur l’évolution de la situation dans les états sécessionnistes, qu’un micro-missile de classe A, bio-guidé, l’a mortellement atteint à la tête. Immédiatement conduit par les agents fédéraux chargés de sa sécurité à l’Hopital Parkland, il a succombé, officiellement, “des suites de ses blessures“, à 12h58.

James McCalahan, porte-parole de la Maison Blanche, s’exprimant devant la presse dans la soirée, n’a pas tenu à commenter les rumeurs qui suggèrent que l’arme du crime serait un projectile bio-guidé de classe A, qui n’est utilisé que par l’armée fédérale. “Il est bien trop tôt pour aucune déclaration […] mais“, a-t-il ajouté, “les théories de conspirations sont toujours les premières dans ses moments de tristesse nationale.

A l’annonce de la nouvelle, et pour la première fois depuis les manifestations de Boston et le début de la guerre civile il y a 3 semaines, Washington a succombée aux combats de rues. Jusqu’alors la seule grande cité du nord de la côte est à ne pas avoir connu de scènes d’insurrection grâce à la protection active de l’armée fédérale, la capitale a aujourd’hui été le théâtre de violents affrontements entre les troupes fidèles au reste du gouvernement Graham, et des groupes civiles et militaires refusant de reconnaître la légitimité de celui-ci.

Lucy Mayer à Washington, Source d’Information en Continue Européenne

A lire : SHM – Washington prise d’assaut

 

Laisser un commentaire

RSS:  Feed des commentaires

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,