Ce week-end fût bien spécial. Différent. Etrange. Mouvementé. Haut en couleurs pour le moins. A des années-lumière de la pasteurisation généralisée et du puritanisme politico religieux qui sévissent trop souvent dans ce pays.

Mon seul regret : avoir manqué à cause d’un trafic absolument abominable, le défilé d’ouverture de cette gay pride de San Francisco 2005.

Pendant deux jours, courageux que nous sommes, Neila, Pat, Ignès et moi-même, avons participé, avec, selon la rumeur, plus de 800 milles autres personnes, à une des plus dingues, une des plus énormes, une des plus hystèriques fêtes qui m’ait été donné de voir. Et la ville et le comité d’organisation y sont pour beaucoup.

Deux journées de concerts en plein air, de parade de lesbiennes sur Harley, de plumes aux couleurs hariboèsques, de cuir et de chaines partout autour de Market Street. Et entre tout çà, une nuit tout aussi déjantée dans le Mission District. Une experience une peu surréaliste en somme.

Aucun doute donc, ces deux jours furent mémorables. La seule chose qui me turlupine un peu : je ne suis toujours pas sûr de savoir, ni si je tiens vraiment à savoir, qui m’a palucher le derrière au coin de Mission et de la 21ème (et ceci n’est pas un appel à témoin ! ).

Update: Si aucun d’entre nous n’a pris de photo, Hélène et Tomate Farcie s’en sont chargées.

 

12 commentaires

RSS:  Feed des commentaires
  • 1
    Gravatars

    sandrine,    

    Des photos! Ca a du bien donner en couleurs tout ca.

  • 2
    Gravatars

    Arno,    

    Malheureusement, ni moi ni aucun des trois autres ostrogoths n’avons fait de photos.

    Par contre Hélène en a quelques unes qui montrent bien l’ambiance du défilé.

  • 3
    Gravatars

    Tomate Farcie,    

    Allez voir chez moi, je vous en ai mis quelques unes sur ce post:

    http://tomatefarcie.blogspot.com/2005/06/san-francisco-gay-pride-2005-enfr.html

    J’ai eu des problemes hier soir avec le lien sur l’album Yahoo, alors je vais essayer de vous arranger ca tres vite.

    Arno: venir a la SF Gay Pride Parade sans appareil photo est un peche capital ici! ;-)

  • 4
    Gravatars

    Arno,    

    Ben le truc, c’est que mon appareil et un peu volumineux pour tenir dans le purse des demoiselles et que du coup, vu la nuit que l’on a passé, je suis content de pas l’avoir pris.

  • 5
    Gravatars

    Sandy,    

    Wow, j’imagine en effet !!!
    J’espere pouvoir y aller l’annee prochaine !
    Bravo et merci pour les photos les filles !!

  • 6
    Gravatars

    Tomate Farcie,    

    Arno: si vous avez fait la fete au lieu de faire des photos, alors ca va, on vous pardonne… cette fois ci! ;-)

  • 7
    Gravatars

    Tomate Farcie,    

    Zut, j’ai oublie… Arno: merci pour le hot-lien au fait. D’ailleurs, je viens juste d’ajouter qq commentaires en Francais.

  • 8
    Gravatars

    Arno,    

    De nada. Par contre, ma chère Tomate, je n’ai pas pu mettre la main sur une URL de track-back :) En existe-il une ?

  • 9
    Gravatars

    Tomate Farcie,    

    Arno: Je suis pas sure de bien comprendre? Vous voulez dire track back sur le post lui meme, ou bien autre chose comme le truc de syndication?

  • Gravatars

    Arno,    

    Je parle bien du trackback sur le post lui-même : j’ai tenté d’utiliser bêtement le permalien du post mais il n’y eu aucun résultat alors je me demandais juste si c’est normal que rien n’apparaisse sur votre site ou si j’avais encore gaffé et si l’URL a utiliser était différente du permalien

  • Gravatars

    Tomate Farcie,    

    Non, ca marche pourtant bien pour moi; je viens juste de cliquer dessus plusieurs fois:

    http://tomatefarcie.blogspot.com/2005/06/san-francisco-gay-pride-2005-enfr.html

    ???

    Tomate

  • Gravatars

    Arno,    

    Le permalien fonctionne oui. Mais je suis pas sur que le trackback a été enregistré. No a big deal anyway.

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,