Deep Impact Artwork
1998, et deux films qui sortent à quelques mois l’un de l’autre.

Le premier s’appelle Deep Impact, avec Robert Duvall et Téa Léoni. Une comète va entrer en collision avec la Terre. 800 milles personnes sont choisies pour survivre et rebattir l’humanité du lendemain.

Le second s’appelle Armageddon. Bruce Willis et Ben Affleck en bons ouvriers pétrolo-spaciaux vont se poser sur un astéroïde de la taille du Texas (histoire de pas dépayser les joyeux cowboys) pour le faire exploser avant qu’il n’entre en collision avec la Terre.

De ces deux films, presque rien à retenir. Surfant sur un thème spacial en vogue à cette année-là, ils n’ont rien à voir avec l’excellent Cinquième Element de Besson. Deux bons navets en somme.

Et puis, sept ans plus tard, la NASA va rattraper les délires d’Hollywood. La mission Deep Impact arrive bientôt à son terme. Ou plutôt à son commencement. Le 4 juillet, à 5h52 UT plus ou moins 3 minutes, 10:52PM Pacific Time, 7h52 en France, Impactor entrera en collision avec la comète Tempel 1. FlyBy, la sonde de transport qui lachera Impactor la veille, braquera tous ses téléscopes sur Tempel et filmera le tout.

Le but de la mission est purement scientifique et vise à observer la formation d’un cratère (qui devrait avoir un diamètre de quelques dizaines à quelques centaines de mètres) en condition “réelle”, sous le choc de l’acomètissage des 370 kg d’Impactor, à un vitesse relative d’un peu plus de 10km/s (environ 37 milles kilomètres par heures).

Mais pour la petite histoire, la mission est née en 1999, après la sortie en salle des deux films précités. De la à dire qu’il y ait un rapport… Quoiqu’il en soit, les estimations de la NASA parlent d’une magnitude lumineuse passant de 9 avant impact (visible de nuit avec des jumelles) à 6 voire 5 post-impact, soit de 16 à 40 fois plus de lumière à capter.

Sortez vos téléscopes : un cinéma en plein air de cette taille, vous n’y aurez pas souvent droit !

 

4 commentaires

RSS:  Feed des commentaires
  • 1
    Gravatars

    Sandy,    

    He oui…
    Je comprends ta colere…
    Vraiment…
    Je suis moi-meme musicienne et combien de fois dois-je essayer d’eclairer la lanterne de personnes qui ne comprennent pas les enjeux de telles “majors”…qui s’interessent plus a des “artistes” qui font de l’entertainment plutot que des musiciens de jazz ou des gens integres…
    Je ne crache pas sur des artistes qui sont dans la “catalogue” (ca veut bien dire ce que ca veut dire quand meme…) d’une major…mais il y a tant de musiques qui veulent simplement survivre…
    Tant d’artistes a decouvrir…
    Ouvrez vos oreilles…
    Ecoutez le pont des artistes sur France Inter ou des trucs comme ca…
    Entrez dans un endroit lorsque vous entendez de la musique…
    Posez des questions, ouvrez votre coeur, il vout dira merci…

  • 2
    Gravatars

    Sandy,    

    Bah desolee Arno, je voulais laisser ce commentaire suite a ton article ‘Frisco Bay…desolee…j’ai fais une fausse manip…

  • 3
    Gravatars

    Arno,    

    Pas de mal : ca arrive.

  • 4
    Gravatars

    le Piou,    

    Ils sont cquand meme super forts a la nasa, parfois… Moi je suis toujours emerveille par leurs missions…

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,