Et il vient de Nice…

Wow… C’est à peu prêt la seule expression qui me soit venue à l’esprit après le visionnage, hier soir, de Brice de Nice. Et pas le Wow de Sin City. Non. Plutôt un Wow genre “mon dieu, quelle merde”.

Franchement. De la gueule de qui se moque Dujardin ? Les 25 premières minutes ne sont qu’un patchwork des vannes des sketchs des Nous C’est Nous. Et puis après, plus rien. Le néant. Un abîme sans fond. Sans queue. Ni tête. Décapitation insipide d’un eunuque faiblement membré, pour paraphraser Desproges.

Pour tout dire, j’avais passé un meilleur moment devant La Beuze. C’est tout dire. Conclusion, si vous êtes comique, français et que votre nom n’est pas Timsit : SVP, oubliez le cinoche, ca nous fera des vacances.

PS : Pas la peine de demander, je ne répondrai pas à la question “Quel salle de la baie diffuse le film?”. Comprenne qui voudra.

 

2 commentaires

RSS:  Feed des commentaires
  • 1
    Gravatars

    ChMax,    

    Et oui… Moi aussi… J’ai à peine souri… Les deux seules nouvelles vannes qui m’ont arraché un sourire c’est :
    – “Attends, attends, heuuuu excuse-moi : l’Histoire m’appelle” et
    – “Tu sais, t’es comme le C cédille dans surf : t’existes pas !”

    Mais à part ça… Pas un sourire… En un mot, c’était nul… Pour remonter le niveau, j’ai retéléchargé les videos ;-) LOL :-)

  • 2
    Gravatars

    cementir,    

    C’est clairement pas le film du siècle! Mais c’est pas si mauvais que ça. Un peu de longueur parfois, mais pour moi ça passait. Bon, j’y ai été dans l’esprit que ça allait être bien pire que ça comme tu dis “qu’un patchwork des vannes des sketchs des Nous C’est Nous.”
    Y a quand même une petite idée de scénar ? Non ! Même pas une minuscule ?

Laisser un commentaire

 

 

 

 

Mes posts sont bourrés de coquilles et autres fòtes d'aurtografe. Pas le peine d'en rajouter : jetez un coup d'oeil à l'aperçu avant de poster votre commentaire.

  • Gravatars

    Auteur ,